En quoi cette initiative est-elle unique ?

Le triple défi de la privatisation de l'eau, de l'expansion de l'agrobusiness et de l'impact du changement climatique a provoqué une crise de l'eau dans la commune chilienne de Petorca, où plus de 6 000 personnes - principalement des femmes et des personnes âgées - vivent avec un approvisionnement précaire en eau. « Agua para Todos » est une initiative de Unión de Agua Potable Rural (ARP) (Syndicat l’Eau Potable Rurale) qui génère des solutions durables à la crise de l'eau, renforce la mobilisation de la communauté, utilise des technologies socialement appropriées pour conserver et récupérer l'eau, et fournit une éducation environnementale.

Résultats les plus remarquables

Créé en 2014 et avec très peu d'aide de l'État, nous fournissons de l'eau potable aux communautés rurales de Petorca. L'une de nos premières actions a été de tisser des alliances avec des institutions qui comprennent l'eau comme un droit de l’Homme et un bien commun comme c’est le cas de l'université de Playa Ancha et du Bureau des Affaires de l'Eau du gouvernement local. Au moment des pires pénuries nous sommes descendu-e-s dans la rue pour protester afin de montrer notre désespoir de voir notre communauté complètement malade et nos animaux mourir par manque d'eau. Ces actions radicales ont attiré l'attention des médias et ont poussé les autorités à prendre des mesures d'urgence.

Notre travail en collaboration avec les habitant-e-s de la commune a permis de garantir et de protéger les droits relatifs à l'eau ainsi que de stimuler de nouvelles réglementations garantissant la protection des sources d'eau contre la contamination. Notre action a aussi permis le traitement, le recyclage et la réutilisation des eaux usées ainsi que la collecte des eaux des toits et du ruissellement atmosphérique de surface. Nous avons également mis en place une surveillance participative de la qualité de l'eau grâce, par exemple, à l’apprentissage de l'utilisation d'un kit communautaire sur la qualité de l'eau. Nous avons renforcé la participation de la communauté dans la prise en charge et l'utilisation durable de l'eau. A différentes occasion, nous avons également participé à des congrès pour revendiquer une modification de la loi sur l'eau. Le gouvernement municipal a été très réceptif à notre appel et la municipalité de Petorca a alors créé le Bureau des Affaires de l'Eau, le premier à se mettre en place au Chili.

Ce concept de garantie de l'eau nous a permis de « semer l'avenir », de montrer que l’eau peut continuer à être propriété de l'État tout en construisant une vie digne. En agissant pour améliorer les systèmes d'eau communautaires par un meilleur accès à l'eau potable, nous avons amélioré la qualité de vie des familles de Petorca.

Impact de l'épidémie de Covid-19

La pandémie de COVID-19 a aggravé la situation de notre région: de nombreux résidents et résidentes des zones rurales n'ont pas facilement accès à l'eau potable, et l'eau qu'ils et elles consomment est une eau de très mauvaise qualité provenant de camions de secours. En pleine pandémie, on peut associer cette précarité de l’accès à l'eau à plusieurs cas de contamination au virus dans la province. Cela a conduit à des plaintes pour violation des droits de l'Homme, déposées auprès de l'Institut National des Droits de l'Homme, de la Cour Interaméricaine des Droits de l'Homme et du Haut-Commissariat des Nations unies aux Droits de l'Homme.

Citation du comité d'évaluation

« Nous avons entendu tant d'histoires sur le Chili, mais aucune comme celle-ci. En ces temps où l'adversité ne nous donne pas de trêve, il est très difficile de trouver une communauté plus engagée, plus créative et avec autant de passion et d'énergie que celles qui sont à la tête de cette initiative. Les habitant-e-s de Petorca vont au-delà de la résistance et construisent des alternatives qui ont beaucoup à nous apprendre.».
– Marcela Olivera.

Read more

Read the commissioned article on Vice (Spanish) or scroll down to download their application form.

Lire leur candidature
Atlas des utopies