En quoi cette initiative est-elle unique ?

L'objectif de l'OAT est de re-municipaliser l'eau afin de la gérer comme un bien commun, de renforcer le droit des citoyen-ne-s de Terassa à l'eau et à l'assainissement et à un environnement sain. En tant que membre du conseil municipal, l'OAT s'efforce de permettre aux citoyen-ne-s de participer à la prise de décision concernant les questions liées à l'eau. Bien qu’il soit financé par le conseil municipal, l'OAT est engagée dans l'économie sociale et solidaire. Il travaille à Terrassa avec l'Université de Catalogne (UPC) sur les aspects liés à la qualité de l'eau.

Résultats les plus remarquables

Après la promotion du Pacte Social pour l'Eau Publique de la ville, l'OAT a exhorté les partis politiques candidats aux élections à le signer et à le ratifier publiquement. Il a élaboré une Charte pour l'Eau dans la Ville, inspirée de l'expérience de Berlin, et a encouragé un débat ouvert sur la gestion de l'eau dans toute la ville. L'observatoire rencontre tous les acteurs de l'eau dans la ville, y compris tous les partis politiques. Au niveau de la ville, le travail se fait en coordination avec les acteurs chargés de promouvoir la nouvelle culture de l'eau dans son ensemble afin de rapprocher l'eau de la ville.

Citation du comité d'évaluation

« La communauté de Terrasa considérait que la remunicipalisation n’était pas suffisante et a décidé d'aller au-delà, en lançant un processus qui, en peu de temps, a généré un changement. Avec la participation de nombreux secteurs, Terrasa est devenu un exemple pour de nombreuses autres villes et communautés qui commencent à récupérer leurs systèmes d'eau ».
– Marcela Olivera

En savoir plus

Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article approfondi sur El SaltoVous pouvez également télécharger le formulaire de candidature rempli par cette initiative pour participer au prix Villes Transformatrices.

Lire leur candidature
Atlas des utopies