En quoi cette initiative est-elle unique ?

La pénurie énergétique en Cisjordanie et dans la bande de Gaza a des répercussions différentes sur les femmes et sur les hommes, cependant, les femmes sont très rarement consultées sur les solutions énergétiques. L'initiative « Autonomisation des femmes en tant que dirigeantes dans le domaine de l'énergie durable » de PENGON rassemble les femmes résidentes pour transformer le système énergétique en Palestine, en mettant l'énergie solaire entre leurs mains. Elle permet aussi aux femmes d'être actives dans la prise de décision dans le domaine de l'énergie propre et de guider le changement dans leurs communautés.

Résultats les plus remarquables

Tout au long de la période 2018-2020, PENGON a organisé des espaces de discussion réservés aux femmes, ce qui leur a permis de participer librement aux débats sur les questions énergétiques. Des ateliers communautaires ont été organisés pour discuter de l'importance de la participation des femmes et consolider l'acceptation sociale du projet. Dans la bande de Gaza, notre travail consiste à aider les femmes à renforcer leurs compétences au niveau communautaire et organisationnel, à aider à ce qu’elles deviennent actives dans les espaces de lobbying et qu’elles puissent plaidoyer pour influencer les politiques énergétiques. Plus de 800 000 citoyen-ne-s sont bénéficiaires de notre soutien.

Grâce à nos initiatives centrées sur l’utilisation de sources d'énergie propres dans les familles à faibles revenus et dans les petites entreprises, les factures d'électricité ont été réduites à zéro. Nous avons assuré le renforcement des capacités techniques pour former les femmes à l'utilisation et à l'entretien des technologies énergétiques propres, telles que les appareils à énergie solaire et les pompes à eau dans les foyers, dans les exploitations agricoles et les centres de formation. Tout cela s'accompagne d'un renforcement des compétences des femmes à mener des campagnes de lobbying et de plaidoyer pour influencer les politiques nationales en matière d'énergie propre.

Nous avons ciblé un grand nombre de nos activités pour le Ministère chargé de la condition féminine et le Ministère de l'énergie et des ressources naturelles, étant donné que les ministères gouvernementaux sont considérés comme des parties prenantes essentielles du projet. Par exemple : la formation des ministres sur la façon d'appliquer l'intégration de la dimension de genre dans leur travail. C’est suite à cette formation qu’en 2020, le Ministère chargé de la condition féminine a joué une rôle actif dans le renforcement des capacités de l'unité chargée de l'égalité de genre au sein de l'Autorité de l'Energie, et a veillé à ce que la stratégie nationale en matière d'énergie propre tienne compte des besoins des femmes.

PENGON et ses adhérent-e-s ont apporté l'électricité d'origine humaine à plus de 270 foyers dans la bande de Gaza. Dans le passé, ces communautés luttaient pour avoir accès à l’énergie suffisante pour répondre à leurs besoins mais elles n’obtenaient qu’une quantité limitée en provenance de sources d'énergie polluante d’Israël, comme le charbon. PENGON s'oriente également vers un changement de la loi pour protéger l'environnement en augmentant la part d'énergie palestinienne qui provient de sources d'énergie propre.

Impact de l'épidémie de Covid-19

Toutes les villes palestiniennes ont été placées sous quarantaine pendant trois mois à partir de l'apparition du virus COVID-19, ce qui a entraîné des retards dans la mise en œuvre des projets d'énergie solaire. Néanmoins nous avons recommencé à travailler dans ces villes en observant certaines mesures de protection dès leur ouverture par le gouvernement. Bien que la propagation du COVID-19 ait ralenti la progression de notre travail de lobbying, la pandémie a eu aussi l’effet positif d’augmenter la participation des parties prenantes à travers l’implémentation d’activités en ligne.

Citation du comité d'évaluation

« Le projet Autonomisation des femmes en tant que dirigeantes dans le domaine de l'énergie durable a permis d'améliorer l'acceptation sociale des femmes, en particulier dans la prise de décision dans le secteur de l'énergie propre, ainsi que d'accroître leur pouvoir économique. Ce projet a encore renforcé la centralité des mouvements de femmes dans la recherche d'une énergie propre et d'un environnement durable ».
– Akinbode Matthew Oluwafemi

En savoir plus

Pour en savoir plus, lisez cet article de fond sur MaanVous pouvez également télécharger le formulaire de candidature rempli par cette initiative pour participer au prix Villes Transformatrices.

Lire leur candidature
Atlas des utopies