En quoi cette initiative est-elle unique ?

L'écovillage de Cloughjordan modélise la transition vers une société à faibles émissions de carbone et transmet son apprentissage à travers diverses activités éducatives. Avec 55 maisons à faibles émissions de carbone, un système de chauffage de quartier neutre en carbone, une ferme communautaire, un centre d'entreprises écologiques, un projet de station d'épuration en roselière et la plus faible empreinte écologique d'Irlande, l'écovillage montre différentes manières de parvenir à la durabilité écologique, économique et sociale.

Résultats les plus remarquables

L'écovillage de Cloughjordan a vu le jour il y a 20 ans grâce à un groupe de pionnier-e-s préoccupé-e-s par le manque de sensibilisation du public au changement climatique et à la nécessité de construire la durabilité. Deux décennies plus tard, l'écovillage de Cloughjordan est désormais largement reconnu comme étant une communauté unique qui illustre le potentiel d'un mode de vie à faible émission de carbone tout en développant des moyens de subsistance.

En 2019, plus de 1.600 personnes ont participé aux visites éducatives et aux cours proposés par l'écovillage afin de fournir des connaissances et d'inspirer la communauté en général. En outre des centaines de personnes sont venues assister à une série de festivals tels que le festival de la permaculture en août et le festival de la pomme en septembre. En Irlande et aux États-Unis, dans le cadre de leurs formations, des universités organisent régulièrement des visites d'étude, permettant ainsi des expériences d'apprentissage en immersion. L'écovillage est également un lieu où les étudiant-e-s et les universitaires d'Irlande et d'outre-mer entreprennent des recherches sur les aspects d’un mode vie à faible émission de carbone.

Grâce à notre ferme communautaire et ses adhérent-e-s, qui tout au long de l'année, avec deux livraisons hebdomadaire, nourrit plus de 100 personnes. Grâce aux projets multiplicateurs comme le Middle Country Café de la rue principale, qui s’achalande à la ferme, ou l'Amphithéâtre Communautaire qui accueille des festivals, des concerts et des pièces de théâtre, le village démontre la viabilité de l'échange et de la production et consommation locales.

L'écovillage de Cloughjordan: un groupe d'entreprises dynamiques composé d’un écohôtel de 34 lits et RiotRye, une boulangerie au feu de bois primée au niveau national et une école de boulangerie, ainsi que, dans la rue principale, un magasin de livres et une cafétéria. Conscients de l'urgence de la crise climatique, nous cherchons de nouveaux moyens de partager les enseignements tirés de la construction d'une communauté résiliente, combinant durabilité écologique et économique.

Covid-19 adaptation:

La pandémie de Covid-19 a mis fin à notre travail éducatif et a occasionné une suspension temporaire de nos visites guidées et de nos cours. En compensation, nous avons crée une visite virtuelle en ligne,effectué les réunions de la communauté par Zoom et continué à travailler à distance sur notre ferme. La pandémie nous a motivés à développer de nouvelles façons de proposer notre programme éducatif en mettant au point une série de webinaires « d'écoute en profondeur ». Nous sommes également en train de filmer une courte vidéo promotionnelle pour promouvoir des webinaires personnalisés pour les groupes universitaires et scolaires. De cette manière, l'écovillage stimule une plus ample participation à ses activités éducatives.

Citation du comité d'évaluation

« Quiconque a vécu ou étudié le phénomène des écovillages ou autres communautés intentionnelles sait combien ces expérience sont incroyablement difficiles et bien souvent vouées à l’échec. En tant que tel, le simple fait que cet écovillage ait réussi à se matérialiser et à persister est en soi une importante source d’inspiration. C’est un exemple porteur d'espoir pour quiconque souhaite débuter une telle initiative. Ce qui m’a particulièrement et vraiment enthousiasmée de l'histoire de Cloughjordan c’est (1) le fait que le projet s'est intégré dans un village préexistant et l'attention qu'il accorde à la modernisation, (2) l’intérêt pour l'entreprenariat social et les modèles d'entreprises viables incluant diverses formes de coopératives (plutôt que de dépendre de subventions), (3) la conscience de la construction communautaire et de la résolution des conflits, et (4) sa nature multiforme allant de l'agriculture et de la technologie aux arts et à la culture ».
– Flor Avelino

En savoir plus

Pour en savoir plus, lisez cet article de fond sur TNIVous pouvez également télécharger le formulaire de candidature rempli par cette initiative pour participer au prix Villes Transformatrices.

Lire leur candidature
Atlas des utopies